Ingénieur étude et recherche modélisation et assimilation de données de la qualité de l’air F/H

Verneuil-en-Halatte, FranceCDD  (18 mois)

Voir les offres d'emploi

À propos de  Ineris

L’Ineris (Institut national de l'environnement industriel et des risques) est un Établissement Public à caractère Industriel et Commercial (EPIC) et placé sous la tutelle du ministère chargé de l'environnement. Son effectif est de 580 collaborateurs environ dont les 2/3 sont des ingénieurs/docteurs, pour l’essentiel basés à Verneuil-en-Halatte (Oise). Le chiffre d’affaires est de 80M€. Le statut du personnel est de droit privé (convention collective de la chimie). Sa mission : Réaliser ou faire réaliser des études et des recherches permettant de prévenir les risques que les activités économiques font peser sur la santé, la sécurité des personnes et des biens ainsi que sur l’environnement. Travailler à l’Ineris, c’est l’opportunité de mettre en œuvre et développer ses compétences dans le cadre des missions de recherche et d’expertise pour le compte des pouvoirs publics et des industriels. Ces missions intègrent excellence scientifique et technique, maîtrise de la gestion des coûts et des délais, et activités de laboratoire ou de terrain. L’Ineris dispose de moyens d’essais de pointe, souvent uniques en France voire en Europe.
Nos atouts :
A Verneuil en Halatte (site principal) : Environnement de travail privilégié sur un site boisé de 40 ha accessible en transports en commun, à 40mn au nord de Paris.
Une navette “Ineris” au départ de la gare de Creil assure gratuitement le trajet jusqu’à notre site en 10 minutes.
L’Ineris dispose de 30 000 m2 de laboratoires et halles d'essais avec des équipements multiples et à la pointe de la technologie.
Parking clos et surveillé
Restauration subventionnée (ou ticket restaurant pour sites hors Verneuil)
Transports publics remboursés partiellement
Bornes de recharge pour véhicules électriques
Possibilité de télétravail (selon le type de poste occupé)

Le poste

Expert national au service de la sécurité environnementale, l’INERIS (530 pers., budget 80 M€) conjugue et met en œuvre de larges compétences scientifiques et techniques pour contribuer à la maîtrise des risques que les activités économiques font peser sur la santé, la sécurité des personnes et des biens, et sur l’environnement.

 

Au sein de la direction Milieux et impacts sur le vivant (MIV), l’unité de Modélisation Atmosphérique et Cartographie Environnementale (MOCA) développe et utilise des outils de gestion de la qualité de l’air dans le cadre de ses activités de recherche, de soutien aux pouvoirs publics, et en appui à des demandes émanant de clients privés, que ce soit en France, en Europe ou à l’international.

La modélisation de la qualité de l’air constitue une activité phare de l’unité que ce soit pour des évaluations d’exposition (chronique ou accidentelle), des prévisions à court terme, ou des projections à long terme (prospectif ou rétrospectif) en aide à la décision. Les échelles spatiales couvertes peuvent concerner un site industriel, une agglomération, un pays ou un continent (en Europe ou au-delà).

L’expertise de l’Ineris dans ce domaine est largement reconnue à travers nombre de projets de recherche et opérationnels en soutien aux décideurs (Ministère de la Transition Ecologique et de la Cohésion des Territoires, Commission Européenne, Agence Européenne de l’Environnement ou Nations Unies).

Vous mènerez des études et des développements dans le domaine de l’assimilation de données satellites en vue d’améliorer les prévisions de la qualité de l’air dans le cadre du projet de recherche européen CAMEO (Copernicus Atmosphere Monitoring Service[1] Evolution) et du projet national ARGONAUT[2]. Le système d’assimilation développé et utilisé à l’INERIS est un filtre de Kalman d’Ensemble reposant sur le modèle de chimie-transport CHIMERE intégré au framework DART.

Votre mission s’articulera autour des priorités suivantes :

-       Réalisation de calculs intensifs de modélisations de chimie atmosphérique et de développement de code d’assimilation de données sur la France et l’Europe. La chaine de calculs est automatisée et des calculs intensifs parallélisés sont réalisés sur supercalculateur. Des analyses de sensibilités seront menées afin de quantifier l’impact d’inventaires d’émissions issues de la modélisation inverse sur la France.

-       Assimilation de données (retrievals/L2) de Sentinel 5P déjà disponibles pour différents gaz traces tels que le NO2, SO2, O3, CO et HCHO. Des stratégies de synergies sont à développer afin d’assimiler conjointement les observations de surfaces disponibles.

-       Assimilation d’OSSE (Observing System Simulation Experiment) de NO2 de Sentinel 4 afin de s’assurer de la capacité du système à traiter ces importants flux de données à haute résolution disponibles à partir de 2024.

-       Valoriser les résultats acquis en contribuant aux publications académiques, communications orales, rapports d’études, ou encore la mise à disposition des résultats en open data.


[1] https://atmosphere.copernicus.eu/

[2] https://anr.fr/Project-ANR-19-CE01-0007

Profil recherché

Diplômé(e) Ingénieur et/ou Docteur en data science dans le domaine de l’assimilation de données environnementales avec des connaissances sur la physique ou chimie de l’atmosphère. Vous avez une très bonne connaissance de la programmation scientifique (environnement linux de calcul haute performance, fortran, python, bash) et des aptitudes à l’utilisation et à la conception d’outils d’analyse numérique.

Par ailleurs, vous disposez des compétences suivantes :

-       Maîtrise de l’anglais et du français (écrit et oral) ;

-       Pratique du travail en équipe et en mode projet ;

-       Très bonnes qualités d’expression orale (présentation de travaux en congrès, de propositions commerciales) et écrite (rédaction de rapports techniques et publications scientifiques).

Détails sur le poste
Verneuil-en-Halatte, France
CDD (18 mois)
Recherche
D’autres offres en cours chez Ineris...
arrow_backVoir les offres d'emploi
Propulsé parTaleez