Le guide pratique de création de contenu pour recruteurs

Image du client interviewé
Image principale article

Sommaire

Hello à toi qui découvres cet article 👋

C'est le dernier de l'année, alors, pour finir en beauté, on va parler d'un sujet ô combien d'actualité : la création de contenus.

En 2022, tu n'as pas pu échapper à ça ⤵️

"Il faut créer du contenu."
"Il faut créer du contenu pertinent."
"Il faut créer du contenu à forte valeur ajoutée."
"Il faut créer du contenu efficace et rapidement."

Comme on dit chez moi "yakafokon".

Autrement dit, c'est bien de vouloir créer du contenu riche en un temps record, mais tu vas te confronter à différentes règles et injonctions qui peuvent te décourager aussi en un temps record.

Ton job, c'est de recruter. Et pour y arriver, tu vas activer toutes les options à ta disposition.

Y compris, le contenu.

Sauf qu'il se peut que tu ne saches pas par où commencer.

Il se peut aussi que ta boîte ne t'accompagne pas forcément sur le sujet.

Et là, ton cerveau passe en surchauffe 😱

➜ Comment atteindre tes objectifs à long terme grâce au contenu ?
➜ Comment faire pour que ton contenu soit unique et répondre à la demande ?
➜ Comment être sûr de publier le contenu le plus pertinent possible pour ton audience ?

Tu as beaucoup de bonnes questions, mais aucune bonne réponse.

Pour t'aider à y voir plus clair, j'ai créé un guide complet qui t'explique exactement ce qu’il faut faire pour générer du contenu de qualité.

Sans bullshit.
Sans injonction.
Sans y passer ta journée.

Let's go ⚡️ !

1. Étape 1 : Découvrir le potentiel du contenu

Le potentiel du contenu est encore sous-estimé par les recruteurs. Alors pour remettre les pendules à l'heure et t'encourager à te lancer, on va faire le point de façon objective.

Les chiffres sont hallucinants

Si tu penses qu'un recruteur ne crée pas naturellement de contenus, c'est faux ❌

Un seul chiffre pour te le démontrer ➡️ + de 10 millions d'offres d'emploi ont été diffusées en France depuis le 1er janvier 2022 (Make my CV)

Une offre d'emploi, c'est un contenu.

Et c'est pareil pour un mail d'approche, un Inmail LinkedIn, même un sms.

Ce sont autant de contenus qu'un recruteur rédige "spontanément" dans le cadre de son activité.

Les entreprises se saisissent de plus en plus du sujet.

Elles sont 7 sur 10 à privilégier les réseaux sociaux pour recruter (Etude Apec).

Qui dit réseaux sociaux dit marque employeur, marketing RH et donc création de contenus.

Les entreprises ont compris que produire du contenu leur permettait d'obtenir de meilleurs résultats que celles qui n'en produisent pas :

➜ 50% de candidatures qualifiées en + (Link Humans)
➜ 90% des internautes consultent du contenu en lien avec leur travail (Potential Park)

Et ça tombe bien, tu vas écrire ces contenus !

Le contenu est un investissement sur le long terme

On dit que le contenu est roi 👑.

C'est vrai, et son règne s'envisage sur du long terme.

Créer du contenu est une activité chronophage, qui demande des efforts temporels et intellectuels, pour un retour sur investissement pas toujours évident à percevoir. En tout cas, pas immédiat. C'est ce qui fait que certaines personnes abandonnent parce que les résultats sont plus ou moins longs à se faire ressentir. On est d'accord sur le côté frustrant de la chose.

C'est d'autant plus juste qu'il est de plus en plus difficile de créer du contenu impactant. Les internautes sont saturés d'informations et la durée d'attention se réduit de plus en plus. Toi et moi n'avons que 8 secondes d'attention sur le web. Nous sommes tous des Dory en puissance 🐟 (tu as la rèf ?)

Voilà pourquoi il est important de connaître la durée de vie d'un contenu sur le web.

Cette information te permettra d'orienter tes efforts vers ce qui te semble le plus "rentable" au regard de tes possibilités.

Ici, pas de "il faut être présent sur LinkedIn" ou "il faut créer un blog".

Nous avons que 8 secondes d'attention sur le web

Voici les faits 100% objectifs (Source : Pure Moment) ⤵️

➜ TikTok : très aléatoire, quelques minutes à quelques jours
➜ Snapchat : 10 minutes à 24 heures
➜ Twitter : 18 minutes
➜ Facebook : 5 heures
➜ Instagram : 21 heures
➜ LinkedIn : 24 heures
➜ YouTube : 20 jours
➜ Pinterest : 4 mois
➜ Blog : Indéfini

Le choix d'un média / format dépend d'un ensemble de facteurs.

À toi de définir ce qui est :

➡️ Autorisé par ton entreprise (si tu es salarié)
➡️ Pertinent par rapport à ta cible
➡️ Réalisable en fonction de tes possibilités techniques, temporelles, intellectuelles
➡️ Motivant (certaines personnes sont + à l'aise en vidéo par exemple)

2. Étape 2 : Poser les bases

Le rôle du contenu dans l'entonnoir marketing

Connais-tu l'entonnoir marketing ?

C'est très simple.

Il s'agit d'un cheminement logique en 6 étapes que va effectuer chaque "candidat" :

  1. Conscience : Il faut que tu attires ta cible pour qu'elle découvre ton entreprise
  2. Intérêt : Ici, tu te positionnes comme une option dans le champ des possibles
  3. Considération : Tu prouves par A + B que tu es le meilleur employeur envisageable
  4. Action : Le candidat accepte de devenir collaborateur de ton entreprise
  5. Fidélisation : Tu donnes satisfaction et ton employé reste fidèle
  6. Promotion : Ton collaborateur recommande ton entreprise à d'autres personnes

L'objectif est de capter l'attention des gens pour les embarquer dans ton entonnoir marketing.

Bien sûr, tu t'en doutes, entre l'étape 1 et l'étape 6, tu vas perdre du monde.

Tout le monde ne va pas réussir à découvrir ton entreprise.

Et quand bien même, tout le monde n’aura pas forcément envie d'y être embauché.

C'est là que le lien entre l'entonnoir marketing et le contenu se fait.

Le contenu attire des gens dans l'entonnoir (1er effet positif) mais il améliore aussi l'efficacité de l'entonnoir.

Le contenu ⤵️

➜ Améliore la visibilité de la marque employeur
➜ Participe à la construction de l'intérêt et du désir de l'audience
➜ Encourage le passage à l'action

Contenus et stratégie de contenus

Si tu veux créer des contenus efficaces, je t'encourage vivement à réfléchir à une stratégie de contenus. Et ce, même si tu es un simple maillon de la longue chaîne de ton entreprise. Chaque recruteur, qu'il soit salarié ou freelance, a un rôle à jouer.

Spoiler alert : le terme “stratégie” t’a peut-être effrayé. Tu imagines une usine à gaz où tu vas te transformer en copywriter et plus en recruteur ? Détends-toi. Une stratégie n’est ni plus ni moins qu’un plan d’actions pour te permettre de rester focus sur tes objectifs.

L'étape préalable sera donc de te renseigner sur la stratégie de contenus de ton entreprise (si tu es salarié) et le rôle que tu peux y jouer : existe-t-il des formations internes ? des programmes ambassadeurs ? une stratégie "Avengers" sur LinkedIn par exemple ? Bref, que peux-tu faire à ton niveau pour créer des contenus ?

Si tu es freelance, tu peux directement réfléchir à ta propre stratégie de contenus en répondant à 3 questions :

  1. Pourquoi et à qui veux-tu t'adresser ? (= objectif + cible)
  2. De quoi veux-tu parler ? (= thématiques + sujets)
  3. Où veux-tu être actif ? (= type + formats de contenus)

3. Étape 3 : Passer à l'action

Où trouver des idées de contenus ?

Les idées sont partout.

Et c'est valable aussi si tu es recruteur.

Voici quelques pistes de recherche que tu peux exploiter sans plus attendre ⤵️

➜ Faire une liste de sujets qui t'intéressent
➜ Consulter les articles les plus partagés sur ta thématique (via Buzzsumo ou Ubersuggest)
➜ Benchmarker tes concurrents
➜ Regarder ce que propose Google en "recherches associées" (en bas de page)
➜ T'inscrire à des newsletter en lien avec ta thématique
➜ Participer à des lives, masterclass, webinar (ou visionner le replay)
➜ Consulter le site Qora
➜ Consulter le site answer the public
➜ Reprendre les questions récurrentes que les candidats te posent
➜ Relever les commentaires postés sous des vidéos Youtube, podcast, articles, posts réseaux

Organiser intelligemment sa production de contenus

En organisant bien tes contenus, tu gagneras en efficacité, et donc en temps.

Voici le schéma que tu peux suivre (et adapter au besoin) ⤵️

1. Fais de la veille

La 1ʳᵉ étape pour créer du contenu est d'en consommer, à travers une veille informationnelle.

Si tu veux automatiser et simplifier ton processus de veille, je te recommande un super outil : Feedly.

Tu peux aussi utiliser 2 supers extensions, Pocket et Save to Notion pour ne perdre aucun contenu.

2. Alimente ta boîte à idées

La 2ʳᵉ étape, c'est d'alimenter ta boîte à idées.

On ne fait pas un contenu en improvisant, surtout quand ça n'est pas notre activité principale.

Pas d'idées = pas d'inspiration = pas de contenu.

Je t'encourage à avoir un espace dans lequel noter tes idées (carnet, post-it, Notion, Trello, applications de notes...) et à vider ton cerveau aussi souvent que possible.

Une pratique simple à mettre en place ➡️ consommer activement du contenu.

Tu écoutes un épisode de podcast pendant ta pause dèj ? Prends en note ce qui t'interpelle et pourquoi ça résonne chez toi. En d'autres termes, donne du contexte à tes notes.

3. Écris sans te censurer

La 3ʳᵉ étape est d'écrire sans te relire ni supprimer ce qui vient d'être noté.

Ton contenu est au stade de l'ébauche, du brouillon et n'a pas vocation à être diffusé tel quel.

Tu vas le structurer, le simplifier, le retravailler pour qu'il soit le plus cohérent et efficace possible.

Si c'est trop dur d'écrire sans te censurer, n'hésite pas à utiliser la fonction dictée de ton téléphone (ou ordinateur).

Tu peux bien sûr demander un avis extérieur (et constructif) pour optimiser ton contenu.

En entreprise, de plus en plus de systèmes de "buddy" se développent.

Tu obtiens un feedback objectif et tu améliores ta pratique.

4. Publie et fais la promotion de ton contenu

Une fois ton contenu prêt, il est important de le partager.

Mais pas n'importe comment !

On parle de promotion du contenu, car il ne suffit pas seulement de le diffuser sur un réseau social.

Tu peux jouer sur plusieurs leviers :

➡️ L'effet de répétition
➡️ L'effet d'urgence
➡️ L'effet découpage / short content
➡️ L'effet recyclage

5. Mesure et ajuste au fur et à mesure

Tu ne peux pas savoir si ton contenu fonctionne à coup sûr.

Tu dois avoir les bons indicateurs pour déterminer si tes actions ont été les plus efficaces possibles.

Pour savoir si tu as atteint tes objectifs, tu peux regarder :

➡️ Le nombre de personnes qui ont vu ton contenu ?
➡️ Le nombre de personnes qui l'ont partagé ?
➡️ Le nombre de personnes qui ont contacté ton entreprise ?
➡️ Le nombre de clics sur ton site ?
➡️ Le nombre d'inscriptions à ta newsletter ?

...

La liste des KPI dépend du type de contenu, du format, du support mais aussi de tes objectifs de départ.

En règle générale, on observe :

➜ La portée du contenu = la visibilité
➜ L'engagement du contenu = les réactions
➜ La conversion du contenu = les actions

L'objectif au-delà de la mesure est de définir quels sont les contenus qui fonctionnent le plus (et donc à conserver) VS ceux qui peuvent être stoppés, quels supports / formats sont les plus efficaces, s'il y a nécessité d'aller vers du contenu payant (publicité) ou non.

Nous arrivons à la fin de cet article 100% création de contenus 🤩. J'espère que ça t'a été utile et que ça a pu te donner quelques idées pour aller plus loin dans ta pratique actuelle. N'oublie pas que la création de contenus est un formidable outil pour la marque employeur de ton entreprise mais aussi pour le développement de ton personal branding de recruteur (idéal pour évoluer en interne ou obtenir des belles opportunités ailleurs, je dis ça, je ne dis rien 😏). Le meilleur conseil que je puisse te donner pour créer du contenu c'est de t'orienter vers une formule qui t'apporte du kiff. Teste le format écrit, les visuels, les vidéos ou même l'audio et vois ce qui te convient le mieux. Une fois ton format identifié, lance-toi et observe les retombées à court, moyen, long terme. Enfin, garde en tête que le contenu est puissant mais n'est pas autosuffisant. Les autres leviers "Outbound" (contacts directs) restent d'actualité.

Alors, quel genre de contenus aimerais-tu créer en 2023 ?

Crédits
Ne manquez rien !

Chaque mois, recevez un récap des derniers articles publiés directement dans votre boîte mail. 

Icône enveloppe ouverte
À propos de l'auteur·e
Bérangère
Linkedin

Happy Recruteuse en CDI et Happy Content Manager en Freelance. Je baigne dans l’univers du recrutement depuis 10 ans et je partage mes conseils et astuces sur mon blog et sur mon compte Instagram. Quand je ne crée pas de contenus pour les réseaux sociaux, j’aide les indépendants à booster leur Personal Branding. Passion recrutement & freelancing (sans oublier les licornes et les paillettes) !