4 conseils pour recruter un alternant

Image du client interviewé
Image principale article

Sommaire

L'alternance et l'apprentissage sont des filières qui regorgent de talents dynamiques qui ne demandent qu'à consolider leurs compétences. En 2019, on comptait pas moins de 491 000 alternants/apprentis en France. Cela représente une hausse de 16% comparé à 2018 et démontre un véritable engouement pour ces filières de professionnalisation. Mais les crises économique et de l'emploi liées au COVID-19 fragilisent la formation puis l'embauche de jeunes diplômés.

Pour inciter leur recrutement, le gouvernement a mis en place un plan de relance de l'apprentissage mettant à disposition des entreprises une aide exceptionnelle au recrutement des apprentis ainsi qu'en prolongeant à 6 mois le délai de signature d'un contrat d'apprentissage.

Ce plan arrive à point nommé, la période de recherche d'alternance bat son plein et la demande est en hausse. L'occasion pour les entreprises de consolider leurs équipes et de structurer leur capital humain pour le futur. Contrat de professionnalisation ou contrat d'apprentissage, que choisir ? Comment réussir à bien intégrer un alternant à son entreprise pour capitaliser sur ses compétences et son énergie ?

Découvrez les avantages d'un recrutement en alternance et nos conseils pour réussir cette embauche et son onboarding !

Pourquoi recruter un alternant pour votre entreprise ?

Le nombre de jeunes apprentis ne cesse de croître et la période de recherche d'alternance (juillet-septembre) ne fait que commencer pour bon nombre d'entre eux. En plus de disposer de talents disponibles et motivés, il existe de nombreux avantages à embaucher en alternance pour une entreprise.

Rémunération avantageuse pour l'entreprise

Le coût d'un alternant est moins élevé qu'un collaborateur en CDD ou en CDI. Le montant du salaire dépend de plusieurs paramètres comme le type de contrat, le diplôme, l'âge du salarié...

Un contrat d'apprentissage ou un contrat de professionnalisation ne cibleront pas les mêmes candidats et donc pas les mêmes besoins en recrutement. In fine, cela n'aura pas le même coût : il convient donc de réfléchir en amont à ces différents critères. Vous pouvez ****faire une simulation du coût d'un alternant grâce au portail de l'alternance du Ministère du Travail.

Pour vous donner un ordre d'idée, si vous recrutez un alternant préparant un BAC+3, en contrat de professionnalisation, ayant entre 21 et 25 ans son salaire minimum sera de 80% du SMIC (1 231,54 € au 01/01/2020). Cela représente un salaire brut annuel de 14 778 € pour un coût annuel de 15 592 €, pour la première année. L'entreprise bénéficiera d'une exonération de 5 970 €/an sur ses cotisations sociales.

Bénéficiez de nouvelles compétences et d'un regard extérieur sur l'entreprise

Les profils des alternants et des apprentis sont très variés et se sont élargis ces dernières années. À tel point que chacun va pouvoir vous apporter de nouvelles connaissances et compétences dans divers domaines en fonction de sa formation : développement, commerce, ressources humaines, BTP, marketing,...

Cette symbiose peut se résumer ainsi : l'alternant profite d'un cadre professionnel pour concrétiser ses acquis, gagner de l'expérience et s'enrichir du savoir de son tuteur et de l'équipe. En contrepartie, l'entreprise bénéficie du contenu de sa formation ainsi que des outils qu'il maîtrise.

Cela peut paraître évident mais le recrutement d'un jeune en formation vous donnera une nouvelle dynamique. Son regard extérieur sur l'entreprise vous permettra d'améliorer vos processus de travail, de recrutement, de communication, etc.

Ces retours sont bénéfiques pour faire une autoévaluation de vos méthodes et réorganiser efficacement votre chaîne de production.

Capitalisez sur un collaborateur expérimenté et acculturé

En recrutant un alternant vous aurez deux bénéfices à court et moyen termes :

  • Répondre à un besoin immédiat en recrutement (augmentation de l'activité, structuration d'un pôle, développement de projets de fonds...)
  • Embaucher rapidement un collaborateur formé, efficace sans perdre de temps

Grâce aux différentes compétences techniques (hard skills) et du savoir être (soft skills) acquis lors de sa formation, votre alternant deviendra un collaborateur performant  en CDD ou CDI.

Déjà habitué à votre culture d'entreprise et aux différents collaborateurs, vous gagnerez du temps sur son onboarding.

Recruter un alternant vous permet donc de réaliser des économies sur vos recrutements tout en capitalisant sur des profils prometteurs qui consolident vos équipes à court et long terme. Mais comment soigner leur embauche et éviter un "mauvais recrutement" ?

Grille d'évaluation d'entretien d'embauche : conseils et modèle

decoration decoration

Nos 4 conseils pour bien recruter un alternant et assurer un recrutement bénéfique

Nous avons vu les différents avantages (coûts réduits, capitalisation de connaissance, regard neuf...) du recrutement d'un apprenti. Bien qu'ils soient généralement jeunes, il ne faut pas prendre leur embauche à la légère et vous devez anticiper plusieurs questions en amont.

femmes et un homme en reunion
Préparez vos entretiens en collaboration pour profiter des compétences de chacun

Voici nos 4 conseils pour bien recruter un alternant.

Cadrer les missions avec vos besoins et la formation

Il arrive que la réalité du terrain soit éloignée de l'apprentissage : cela en devient une perte d'énergie pour l'alternant et une perte de temps pour l'entreprise. Afin d'éviter ce genre de situation critique et de laisser votre nouveau talent sur le banc de touche, il est nécessaire de définir clairement les missions en amont.

Les projets et tâches que devra effectuer votre candidat doivent être conformes à sa formation et aux besoins de l'entreprise. Vérifiez bien lors de la rédaction de la fiche de poste et au cours des différents entretiens candidats que les missions listées soient cohérentes.

Ainsi votre alternant sera mieux formé et vous gagnerez en efficacité sur la gestion et la résolution de vos différentes tâches.

Choisir le bon contrat de travail : contrat de professionnalisation ou contrat d'apprentissage

En fonction du niveau de diplôme visé par l'apprenti, son âge et sa situation, vous n'allez pas choisir le même type de contrat.

Le contrat de professionnalisation ou "contrat pro" permet à l'alternant d'obtenir une qualification professionnelle et un diplôme ou titre dans le cadre de sa formation continue. Il est destiné aux jeunes âgées de 16 à 25 ans, les demandeurs d'emploi âgés de 26 ans ou plus.Le contrat d'apprentissage, pour sa part, intervient lors d'une formation diplômante et d'acquisition de compétences spécifiques dans le cadre d'une formation initiale pour des candidats ayant entre 16 et 25 ans.

Le choix pour l'un ou l'autre doit être mûrement réfléchi en fonction du type de formation et du but de l'alternance.

Prendre en compte le rythme particulier de l'alternance

La durée d'une alternance ou d'un apprentissage varie de 6 mois à 3 ans. Pendant cette période, l'alternant sera en présence dans les locaux de votre entreprise selon un planning défini par sa formation. Ce dernier peut être : 2 semaines en entreprise/1 semaine à l'école ou encore de 3 jours en entreprise/ 2 jours à l'école.

En fonction de ce planning, pensez à anticiper au maximum les rendus des différentes tâches et d'adapter les projets confiés à votre apprenti sans toutefois le brider. Ce dernier devra également se montrer flexible et agile. Mais ensemble vous arriverez à surmonter cet emploi du temps chargé !

Être à l'écoute de l'alternant

La relation recruteur-alternant et tuteur-alternant est essentielle pour garantir une expérience bénéfique pour tout le monde.

Un aspect à soigner est l'écoute et la communication : faites des points réguliers, notamment au début de l'intégration de l'apprenti. Vous aurez l'occasion d'échanger avec lui sur ses tâches, ses conditions de travail, son ressenti, etc.

NB : soyez ouvert d'esprit, il se peut que votre culture d'entreprise se heurte ou non à celle de votre apprenti. Par exemple, de jeunes talents pourront être déstabilisés par l'ambiance et les codes (vestimentaire, comportementaux...) d'un grand groupe.

Comment recruter un alternant ?

Votre processus de recrutement en alternance nécessite quelques ajustements en comparaison avec une offre d'embauche classique. Pour réussir à recruter un jeune talent prometteur, vous pouvez solliciter plusieurs sources, outils adaptés aux profils que vous chassez.

hommes travaillant au bureau

Développez votre réseau en partenariat avec les écoles et formations spécialisées

Pour trouver des candidats, allez à la source : démarchez les responsables pédagogiques des écoles et formations. Ils vous dirigeront rapidement vers LA perle rare qui conviendra à votre offre d'alternance ou d'apprentissage.

Dans le futur, ces écoles pourront vous solliciter pour vous fournir des candidats car vous aurez instauré une relation de qualité basée sur la confiance. En résumé, vous n'aurez plus à aller à la chasse aux alternants, ceux-ci vous seront proposés directement.

Pour construire ce réseau pro, vous pouvez participer à des évènements physiques (portes ouvertes, rencontres étudiants-professionnels, projets tuteurés...) ou bien contacter les personnes par mail ou message privé sur Linkedin.

Diffusez vos offres sur des jobboards dédiés

Comme pour tout recrutement, vous devez rédiger et diffuser votre annonce sur les sites d'emploi adéquats pour maximiser votre taux de candidature et recevoir des profils pertinents. En tant que recruteur, privilégiez donc des jobboards comme letudiant.fr, alternance.fr, Pôle Emploi rubrique alternance et surtout les sites d'écoles et de formations. Des acteurs comme RecrutDiploma permettent de diffuser une même offre d'alternance sur de nombreuses plateformes d'écoles, de formations, etc.

Pour ne pas perdre de temps, pensez à multidiffuser ces annonces grâce à un ATS vous économiserez de précieuses heures que vous pourrez utiliser pour analyser et sélectionner les candidatures.

Taleez diffuse vos offres d'emploi
Plus de 60 sites d'emploi disponibles et un réseau de 13 000 formations

Construisez une marque employeur forte pour attirer vos alternants

L'image d'une entreprise est importante pour séduire et fidéliser de nouveaux collaborateurs, créer une synergie entre eux et les impliquer dans la vie professionnelle.

Pour bâtir une marque employeur qui fera rêver vos apprentis, il faut anticiper plusieurs points : quelles sont vos forces ? Comment vous différenciez-vous de la concurrence ? Qu'est-ce qui rend le travail stimulant et agréable chez vous ? Comment décrivez-vous l'ambiance de travail, vos locaux ?

Une fois que vous avez répondu à ces différentes questions, vous pouvez mettre en place un plan d'action avec des mesures concrètes comme la refonte de votre site carrière pour mieux refléter vos valeurs, appliquer des processus d'autoévaluation sur votre management, instaurer une politique de cooptation, proposer des formations etc...

Gardez à l'esprit que vous devez fidéliser vos collaborateurs et attirer de nouveaux candidats grâce à votre marque employeur.

Sourcez directement vos candidats grâce à Linkedin

Prospecter et démarcher vos apprentis est une stratégie de recrutement performante car vous les ciblez plus précisément tout en personnalisant votre approche. Cette efficacité vous permet d'économiser sur votre budget de diffusion de recrutement et sur d'éventuels recrutements ratés.

Pour dénicher la perle rare, rien ne vaut Linkedin. Premier réseau social professionnel, les alternants et jeunes diplômés sont adeptes de ces plateformes et pourront y être plus réceptifs à vos sollicitations.

Pour optimiser votre temps, utilisez une extension de sourcing. Ces outils, connectés à votre ATS, vous permettent d'ajouter automatiquement les profils intéressant directement votre compte. Vous n'aurez pas à effectuer plusieurs fois la même opération manuellement, autant d'effort et de temps gagnés sur votre journée.

Optimisez votre gestion et vos diffusions de recrutement

decoration decoration

Conclusion

L'alternance ou l'apprentissage sont des sources essentielles pour dénicher de nouveaux talents prometteurs. Le moment est propice pour les recruter, les périodes de recherche d'alternance vont de juillet à fin septembre en règle générale. Moins coûteux qu'un salarié et très avantageux notamment compte tenu des aides de l'Etat dans le cadre de son plan de relance de l'apprentissage.

Pour réussir à attirer et capter un.e alternant.e ou un.e apprenti.e, vous devez personnaliser et soigner votre approche et l'expérience candidat. De plus, si vous disposez d'une marque employeur forte et que votre entreprise dispose d'une bonne image, vous n'aurez pas de mal à les engager.

Crédits
Ne manquez rien !

Chaque mois, recevez un récap des derniers articles publiés directement dans votre boîte mail. 

À propos de l'auteur
Julien

Content manager chez Taleez. J'écris des billets sur le recrutement, la vie d'entreprise et les actualités de Taleez !