Pourquoi se lancer comme recruteur freelance ?

Image du client interviewé
Image principale article

Sommaire

Hello vous !

Si l'univers du freelancing vous intéresse, vous êtes au bon endroit ! 2020 aura sans doute été l'année de la démocratisation de ce nouveau mode de travail chez les recruteurs. À la recherche d'un nouvel équilibre de vie, mais aussi de sens et de challenge, ils sont de plus en plus nombreux à sauter le pas. Dans cet article, je vous propose de voir ensemble qui sont ces nouveaux recruteurs freelances, mais aussi pourquoi et comment devenir indépendant ?

Qui est Bérangère ?

Bérangère est recruteuse et content manager freelance. Passionnée de recrutement, vous la retrouverez régulièrement sur le blog de Taleez. Elle vous en dit plus sur elle en bas de l'article.

Le freelancing en bref

Le recrutement en entreprise a toujours existé, qu'il soit exercé par des RH aux multiples casquettes ou par des chargés de recrutement rattachés à un pôle dédié. Ce qui est nouveau en revanche, c'est l'effervescence autour des recruteurs freelances. Cette tendance a émergé il y a une dizaine d'années, et elle s'est confirmée en 2020 avec l’essor du télétravail et une nouvelle quête de sens dans le monde professionnel.

Ça veut dire quoi être freelance ?

Partons de la base : que recouvre ce terme de "freelance" ? Pour faire simple, être freelance c’est être indépendant. Vous êtes votre propre boss, voilà, c’est dit.

Exit le CDI / le CDD.

À la place, le freelance propose une offre de service, il se met d’accord avec son client (et non pas son patron) sur la base d’un devis (et de conditions générales de vente, c’est mieux).

Of course, il a la liberté de choisir ses clients, ses horaires, son mode d’organisation, son lieu d’exercice pour réaliser ses prestations de services.

Des chiffres qui confirment cette tendance

Cette posture d’indépendant est très ancienne, mais, disons-le franchement, elle a été étouffée par le salariat et ses avantages sociaux au 20ème siècle.

Depuis les années 2000, les freelances ont la cote, notamment depuis 2009, date à laquelle le statut d’auto-entrepreneur (aujourd’hui micro-entrepreneur) est venu populariser l’accès à l’indépendance.

En 2019, l’INSEE rapporte que plus d'une nouvelle entreprise sur 2 est une micro-entreprise (la part exacte est de 63,8% !). C’est dans le domaine du web et des ressources humaines que la bascule se fait le plus facilement. Une bonne nouvelle pour les recruteurs freelances non ?

Les avantages d'être freelance

La question du POURQUOI est fondamentale. Qu’est-ce qui pousse aujourd’hui un recruteur salarié à devenir freelance ?

Chaque parcours est différent mais on peut noter que les priorités des travailleurs ne sont plus les mêmes qu’avant. Le traditionnel schéma "métro/boulot/dodo" ne fait plus rêver les jeunes générations. La recherche de liberté, d’un équilibre de vie pro / perso, et de sens, les poussent à faire ce choix.

Parmi les avantages que l'on peut citer il y a :

  • La liberté : être son propre boss, en totale autonomie, en faisant pleinement ses choix
  • La flexibilité : pouvoir être digital nomad ou faire la semaine de 4 heures !
  • L’organisation : choisir ses horaires, travailler selon son rythme de productivité
  • Les revenus : parfois plus importants pour un volume horaire plus faible
  • La passion : exercer un métier par choix et non par contrainte
  • Le challenge : avoir une diversité de clients et un environnement motivant

Attention, loin de moi l'idée de vous dire qu'être freelance c'est mener une vie de rêve ! Le monde des Bisounours n'existe pas et ce mode de vie (car on parle bien d'un mode de vie à part entière) comporte son lot de surprises et d'inconvénients.

Nombre de freelances vous parleront des montagnes russes émotionnelles, de l'instabilité financière, de l’isolement. Avant de se lancer, il est important de bien se renseigner et surtout de construire son projet.

Portrait-robot d’un recruteur freelance en 2021

Le statut

La question du statut est très importante car elle impacte directement le chiffre d’affaire, les cotisations, les impôts du recruteur freelance. Par exemple, en micro-entreprise, pas de TVA à déclarer en dessous de 34 400 euros de chiffres d’affaires (pour de la prestation de services).

Heureusement, vous disposez d’un ensemble de ressources gratuites (sites officiels, blogs …) pour faire le meilleur choix pour vous.

Sachez qu’il existe 5 formes juridiques :

  • La micro-entreprise
  • L’Entreprise Individuelle
  • L’EURL (Entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée)
  • La SASU (Société par actions simplifiée unipersonnelle)
  • Le portage salarial

La plupart des néo-freelances optent pour la micro-entreprise car c’est, de loin, la forme administrative la plus simple à mettre en place. Les formalités de création prennent quelques minutes et sont totalement gratuites.

Les missions

Dans le cas d'un recruteur freelance (et je ne vais pas vous apprendre grand chose), il vend une prestation de services à une entreprise qui émet des besoins en recrutement. Ensuite, de la même manière qu’un recruteur salarié peut s’occuper de l’ensemble du processus ou seulement d’une partie, un recruteur freelance pourra être généraliste ou spécialisé dans des missions ou des secteurs particuliers. Certains freelances choisissent de facturer à la journée (sans obligation de résultat), d’autres facturent au succès de la mission (comme un cabinet de recrutement par exemple).

Parmi les missions dites "classiques", on va retrouver :

  • Le conseil RH
  • Le sourcing
  • Les préqualifications
  • Le suivi de l’intégration en entreprise

Quand on parlait de flexibilité et d'organisation comme avantage, vous voyez ici que ça prend tout son sens. Vous avez une offre spécifique / de niche, ou au contraire, vous êtes polyvalent ? C'est parfait, en étant freelance vous pourrez réellement faire matcher vos compétences aux besoins de vos clients.

Le parcours

Désormais, on le sait, les seules compétences RH ne sont pas gages de succès dans ce métier. Un bon recruteur doit aussi puiser des connaissances / compétences dans le domaine du commerce, du marketing, de la communication ou encore du copywriting.

On ne parlera pas ici de parcours linéaire mais plutôt de qualités et d’un potentiel à développer pour réussir en tant que recruteur et qu’indépendant :

  • La qualité de son réseau professionnel, un carnet d’adresses bien rempli et une facilité à activer tel ou tel contact
  • Sa débrouillardise pour faire appel à des techniques / outils de recrutement moins connus pour trouver LE bon candidat
  • La qualité de son Personal Branding, pourquoi faire appel à tel ou tel freelance ?
  • Sa connaissance du marché du travail et de son coeur de cible
  • Ses aptitudes commerciales pour trouver de nouveaux clients et les fidéliser
  • Son organisation à tout épreuve

3 raisons de devenir recruteur freelance

Les atouts du freelancing pour les entreprises

Côté entreprise, quelles peuvent-être les raisons de faire appel à un recruteur freelance ? C'est sans doute la question que vous vous posez, car, pour pouvoir vivre de votre activité, encore faut-il qu'un marché existe et qu'il génère des opportunités pour votre business ! Logique.

Alors, sans grande surprise, les éléments que les entreprises mettent en avant sont :

  • Le moindre coût par rapport à une embauche en CDI
  • La flexibilité du recruteur freelance qui s’adapte à 100% à la demande client
  • La qualité du service rendu par un freelance qui veut satisfaire et fidéliser ses clients
  • La saisonnalité des recrutements avec une gestion facilitée des périodes de creux
  • La motivation de travailler avec un indépendant passionné et spécialiste de son marché

Les démarches simplifiées de la micro-entreprise

Créer une micro-entreprise, tout le monde peut le faire techniquement parlant ! Y compris les recruteurs salariés du privé qui ont la possibilité, moyennant la levée d'une clause d'exclusivité / de concurrence, d'exercer une double activité professionnelle.

Les informations et les retours d'expérience autour de l'entreprenariat sont accessibles partout, gratuitement et permettent de construire solidement son projet. Parmi les sites institutionnels consultables, j’oriente souvent vers le site de l'URSAFF mais également le site officiel du Gouvernement.

En pratique, la création d’une micro-entreprise se fait directement en ligne, sur le site de l'URSAFF. Cette création est gratuite. Si vous passez par un prestataire du type CaptainContrat ou LegalStart, vous allez payer pour être accompagné dans la création administrative. C'est une option possible, mais en parcourant différentes ressources gratuites, vous pouvez également le faire très bien tout seul.

La force de toute une communauté

Si administrativement vous pouvez vous débrouiller seul, sachez que vous pouvez faire appel à des recruteurs freelances qui se chargent de vous accompagner de A à Z dans la construction globale de votre projet (positionnement, tarifs, identité de marque, services, communication). Ils sont spécialisés dans le lancement des nouveaux indépendants du recrutement.

Parmi eux, on peut citer Amélie Arnaud du site Happy Recruteur qui propose une formation sur-mesure avec une vision aboutie de ce marché en plein essor.

En parallèle de ces nouveaux spécialistes, il y a aussi toute une communauté de freelances prête à vous booster et à vous orienter dans vos choix. Cette communauté prend la forme de sites spécialisés tels qu’Hunteed ou Malt mais également de collectifs de recruteurs indépendants comme Wink par exemple.

C'est déjà la fin de cet article et j'ai été ravie de vous parler de recrutement à la mode freelance. Pour résumer, travailler en freelance n’est pas exclusivement réservé au milieu de l’IT. Vous pouvez tenter votre chance comme recruteur. N’oubliez pas que c’est un mode de vie à part entière, qui a certes des avantages mais aussi des inconvénients, alors avant de franchir le pas, vous pouvez aussi tester des approches moins directes comme le cumul d'activité ou le portage salarial.

Si cette belle aventure vous tente, n'hésitez pas à rejoindre une communauté de freelances ou à faire appel à des spécialistes qui vous aideront à monter pas à pas votre business !

On se retrouve très bientôt pour de prochaines aventures !

Crédits
Ne manquez rien !

Chaque mois, recevez un récap des derniers articles publiés directement dans votre boîte mail. 

Icône enveloppe ouverte
À propos de l'auteur·e
Bérangère
Linkedin

Happy Recruteuse en CDI et Happy Content Manager en Freelance. Je baigne dans l’univers du recrutement depuis 10 ans et je partage mes conseils et astuces sur mon blog et sur mon compte Instagram. Quand je ne crée pas de contenus pour les réseaux sociaux, j’aide les indépendants à booster leur Personal Branding. Passion recrutement & freelancing (sans oublier les licornes et les paillettes) !