Pourquoi la quête de sens est un enjeu en recrutement ?

Image du client interviewé
Image principale article

Sommaire

Parmi les grands sujets de ces dernières années il y a... la quête de sens au travail.

Que vous soyez à la recherche d'un projet plus aligné avec vos valeurs ou que vous regardiez tout cela avec un peu d'indifférence, voire d'agacement, vous avez certainement entendu parler du phénomène.

Et que vous le vouliez ou non, ce dernier prend de plus en plus d'importance, notamment depuis la crise sanitaire. C'est exactement la raison pour laquelle je pense que les recruteurs ont tout intérêt à s'en saisir.

Dans cet article, je vous parle de pourquoi la quête de sens est un sujet qui prend de l'ampleur et de comment adapter vos recrutements pour mieux en tenir compte.

Quête de sens au travail : de quoi parle-t-on ?

Brièvement, petite explication. L'expression quête de sens au travail fait référence à cette démarche qui consiste à trouver un métier qui répond à nos aspirations. Souvent, elle est réduite au fait de trouver un travail dans une entreprise dont les actions ont un impact positif sur la planète ou la société. Mais à mon sens, c'est un peu réducteur.

Ces termes sont suffisamment larges pour que chacun y mette ce qu'il souhaite : certains vont rechercher un métier qui leur assure un certain niveau de vie, d'autres vont plutôt chercher à atteindre un équilibre vie professionnelle/vie personnelle satisfaisant. Certains auront besoin d'oeuvrer à un projet qui leur semble vertueux, d'autres placeront le curseur sur la qualité des relations qu'ils entretiennent avec les équipes et la direction.

Pour résumer dans la quête de sens, l'important n'est pas tant le métier exercé mais bien le fait de savoir ce qu'on vient y chercher, pourquoi on l'exerce.

Il ne s'agit pas d'une démarche nouvelle. Depuis déjà quelques années, les articles racontant des histoires de cadres qui décident de quitter leur travail dans une grande métropole pour aller s'installer à la campagne et monter une ferme en permaculture se multiplient sur internet.

Le travail n'est plus simplement une source de revenus, il devient également un terrain d'épanouissement, d'accomplissement.

Et si le covid n'est pas à l'origine de ce phénomène, il a bel et bien contribué à l'amplifier.

Quête de sens et covid 19 : quel lien ?

Le caractère inédit de la situation, la peur et les changements qui ont eu lieu dans toutes nos vies en même temps, tout cela a déconstruit notre quotidien, fait voler en éclat la routine dans laquelle nous nous étions (peut-être) enfermé·e·s et nous a poussés à reconsidérer nos priorités.

Certains ont découvert que grâce au télétravail, ils pouvaient consacrer plus de temps à leur famille puisqu'ils n'avaient pas besoin de passer 3 heures dans les transports chaque jour pour se rendre au bureau.

D'autres, enfermés dans leur appartements, se sont dits qu'ils avaient besoin d'espace et de verdure et qu'il était temps d'envisager un autre mode de vie et de travail.

D'autres encore se sont vus abandonnés par une entreprise à laquelle ils avaient tout sacrifié et ont compris qu'ils avaient besoin de se sentir plus respectés et encouragés au travail.

Sans oublier ceux qui avaient le sentiment de passer leurs journées à exercer un métier qui n'était pas réellement aligné avec leurs valeurs.

En somme, le fait de devoir changer subitement toutes nos habitudes nous a forcé·e·s à faire le tri entre ce qui était important pour nous et ce qui ne l'était pas. Et notre vie professionnelle n'a pas échappé à cet examen.

Pourquoi le recrutement est concerné ?

En tant que recruteur·se, vous rencontrez ces personnes. Et je pense qu'elles seront de plus en plus nombreuses à chercher un travail qui fasse sens pour eux.

Cela signifie que pour une entreprise, cela va devenir un enjeu d'attractivité. Il va devenir indispensable d'être capable :

  • de proposer des conditions de travail dans lesquelles le salarié pourra s'épanouir
  • d'être attentif à l'évolution de carrière de ses salariés
  • de communiquer clairement sur ces conditions de travail. Sur ce qui fait la différence entre cette entreprise et une autre.

Une entreprise consciente des enjeux à l'oeuvre aura plus de chances d'avoir des équipes motivées, impliquées et qui n'auront pas envie de partir au bout d'un an pour voir si l'herbe est plus verte ailleurs. En faisant un minimum d'efforts, vous diminuerez votre turnover et recruterez des collaborateurs qui se sentiront bien chez vous, puisqu'ils sauront pourquoi ils sont là.

Quête de sens et recrutement : comment fait-on, concrètement ?

Pour certaines entreprises, c'est une évidence. Je vous l'accorde, à première vue, ça semble plus simple d'attirer les candidats lorsqu'on développe une innovation pour la protection des océans que lorsqu'on est une société de conciergerie.

Mais gardez deux choses en tête :

Premièrement, tout le monde est différent et les uns vont trouver du sens là où d'autres n'en verront aucun.

Et deuxièmement, la quête de sens ne se joue pas seulement au niveau des missions. Il existe bien d'autres dimensions sur lesquelles vous pouvez mettre l'accent. Par exemple :

  • L'équilibre vie personnelle, vie professionnelle (horaires de bureau, congés, droit à la déconnexion, télétravail,...)
  • Le niveau de vie (salaire, CE, avantages en nature) : certains s'épanouissent en ayant le sentiment de bien gagner leur vie et de ne pas être limités dans leurs dépenses.
  • Les conditions de travail (bureaux, matériel de travail mais aussi état d'esprit des équipes, style de management,...)
  • Sentiment d'utilité à l'entreprise (bienveillance, encouragements, ne pas être juste un numéro)
  • Possibilités d'évolution

Ceci étant dit, voici quelques pistes pour montrer aux candidats que vous avez à coeur qu'ils s'épanouissent dans leur vie professionnelle, et ceux dès le recrutement :

Manifestez votre intérêt dès l'offre d'emploi

De (trop) nombreuses offres d'emploi ressemblent à des listes de courses. L'entreprise explique qu'elle a besoin de tel profil, énumère des compétences, mentionne deux ou trois missions et demande d'envoyer une candidature par e-mail en n'oubliant pas d'y joindre la totalité des relevés scolaires depuis la maternelle.

Ok... peut-être que j'exagère un chouïa.

Mais vous saisissez l'idée, pour beaucoup d'entreprises l'offre d'emploi est comme une liste au Père Noël et selon moi, il manque un aspect essentiel : pourquoi une personne aurait envie de travailler pour vous ?

Le travail n'est pas qu'un deal unilatéral, c'est une relation entre deux parties qui doivent s'apporter mutuellement des choses. Et le recrutement est fait à la fois pour permettre à l'entreprise de vérifier que le candidat correspond au profil recruté, et à la fois pour que le candidat s'assure que l'entreprise, les missions et les conditions de travail lui conviennent.

Alors avant même de rédiger l'offre d'emploi, vous devez réfléchir à tous les avantages qu'il y a à travailler pour vous, et qui pourraient être source d'épanouissement pour quelqu'un. Ensuite, vous devez communiquer dessus pour attirer les bonnes personnes et pour montrer que vous n'êtes pas seulement là pour faire votre marché.

Intéressez-vous à leurs ambitions

Pendant le processus de recrutement, je vous encourage à vous intéresser à vos candidats. Et par là, je ne veux pas juste dire "vous intéresser à leurs compétences". Non, vous devez vous intéresser à qui ils sont.

N'hésitez pas à leur poser des questions pour savoir à quoi ils aspirent :

  • Ce qu'ils aiment
  • Ce qui est important pour leur équilibre
  • Ce qui les feraient rester dans l'entreprise
  • Ce qui les feraient fuir

Bref, c'est le moment de récupérer toutes les informations possibles sur ce qui motive vos candidats. Si vous décidez de les recruter, vous en saurez plus sur leurs attentes et serez plus en mesure de les aider à évoluer dans le sens où ils le souhaitent.

Soyez honnêtes et transparent·e

Bien sûr, l'idée n'est pas forcément de consacrer un budget colossal à l'épanouissement de vos collaborateurs (sauf si vous le désirez bien sûr).

L'important, c'est de construire une culture d'entreprise solide et de proposer des choses en accord avec cette culture. Par exemple, il y a des entreprises qui proposent des congés illimités, d'autres qui font travailler leurs salariés quatre jours par semaine pour le même salaire, d'autres encore qui ont un budget formation important pour que les salariés puissent se perfectionner dans ce qu'ils souhaitent.

Une chose est sûre : vous ne pourrez pas tout faire, mais en communiquant de manière transparente avec vos candidats sur ce que vous proposez ou non, ils pourront se faire une idée rapidement de s'ils s'épanouiront dans votre entreprise.

La quête de sens est en passe de devenir un réel enjeu pour le recrutement, car c'est une motivation que les actifs prennent de plus en plus au sérieux. J'espère que cet article vous aura aidé·e à y voir plus clair et vous aura donné quelques pistes de réflexion pour vos propres processus de recrutement.

Bons recrutement et à bientôt 👋

Crédits
Ne manquez rien !

Chaque mois, recevez un récap des derniers articles publiés directement dans votre boîte mail. 

Icône enveloppe ouverte
À propos de l'auteur·e
Léa
Linkedin

Chargée de l'acquisition chez Taleez. Quand je n'ai pas le nez plongé dans mes projets marketing, j'écris des articles pour vous parler de recrutement digital et de ma passion pour France Gall. Ah, non... Apparement pour France Gall c'est non.