La création de contenu au service du recrutement

Image du client interviewé
Image principale article

Sommaire

Hello vous 👋🏻 !

Je suis hyper heureuse de vous retrouver sur Taleez pour parler d’une de mes thématiques coup de coeur : la création de contenu. Vous allez vous dire « mais je ne suis pas rédacteur web, je suis recruteur, en quoi est-ce pertinent pour moi ? ». Parce que c’est quelque chose que vous faites déjà, sans en avoir conscience, et que j’aimerais vous proposer de faire encore mieux. Dans cet article, je vous donne des clés pour prendre la parole sur des sujets qui vous inspirent, pour votre entreprise mais aussi pour booster votre Personal Branding.

Ça veut dire quoi « créer du contenu » ?

À bien y réfléchir, c’est une expression que l’on entend partout : « créer du contenu ». Concrètement, la création de contenu est rattachée à une discipline plus large qu’est le marketing de contenu, et si je vais encore plus loin à de l’Inbound Marketing, voire de l’Inbound Recruiting. Voyons ça de plus près.

Le marketing de contenu est une technique employée pour attirer, fidéliser et transformer une audience. Par « contenus », on entend généralement des articles de blog, posts sur les réseaux sociaux, documents internes, dépliants, vidéos, épisodes de podcast, carrousels, newsletters, bref, la liste n’est pas exhaustive.

En créant du contenu de qualité, à forte valeur ajoutée, et ciblé, vous mettez toutes les chances de votre côté pour vous différencier et attirer à vous des personnes intéressantes et intéressées. C’est pour cette raison que l’on rattache le marketing de contenu à la stratégie d’Inbound Marketing.

L’inbound marketing consiste à attirer à soi les autres, et pas l’inverse. Vous devenez attractif pour les autres. Autrement dit, pas besoin d’aller les chercher, pas de « prospection directe », ils viennent à vous. Si on recentre sur l’Inbound Recruiting, l’idée est de développer sa marque employeur et donc, d’attirer à soi les bons candidats.

Avant de vous lancer directement dans la création de contenus, vous devez avoir en tête quelques principes fondamentaux :

  • Principe n°1 : Communiquer pour communiquer ne sert à rien, vous devez avoir un objectif
  • Principe n°2 : A force de vouloir parler à tout le monde, on ne parle pas à personne, vous devez avoir une cible
  • Principe n°3 : Si vous faites comme n’importe qui, vous serez noyé dans la masse, trouvez votre propre style

En recrutement, la plupart des contenus se ressemblent. Si nous prenons l’exemple de LinkedIn, on ne compte plus le nombre de posts faits par des recruteurs servant à présenter une offre d’emploi. Le post comportera généralement les informations suivantes : « Je recrute pour telle entreprise, un poste de XXX avec les compétences XXX, pour postuler, cliquez sur le lien XXX ». De la même façon, le ton employé (généralement lisse et corporate) ne permet pas de se différencier. L’idée étant ici de trouver un ton et une accroche percutante qui permettront à votre cible de savoir immédiatement que c’est vous qui parlez.

Nous reviendrons plus loin dans l’article sur la nécessité de savoir précisément ce que votre entreprise (service communication) vous laisse communiquer pour ne pas faire n’importe quoi.

En quoi est-ce utile pour un recruteur ?

Je ne vous apprends rien en disant ça : le recruteur est le 1er ambassadeur de l’entreprise pour laquelle il recrute. Il a un rôle fondamental à jouer, surtout à l’ère des réseaux sociaux où les prises de parole sont encouragées et facilitées.

Les candidats ne se contentent plus, depuis longtemps déjà, de simplement postuler à une offre d’emploi. Ils se renseignent sur des sites spécialisés (Indeed, glassdoor, choosemycompany), interrogent des collaborateurs en poste, googlelisent les recruteurs qui les recevront en entretien. Que vous le vouliez ou non, vous avez une identité sur le web (via LinkedIn en général), identité que le candidat scrutera de près pour savoir si la société que vous représentez est alignée avec ses choix.

Et en tant que recruteur, vous créez déjà du contenu, sans forcément vous en rendre compte, sans l’optimiser, ni penser stratégie. La plupart du temps, vous rédigez des mails d’accroche, créez des offres d’emploi, peut-être partagez des posts LinkedIn. Ce que l’on vous propose ici c’est de conscientiser ce processus de création pour vous aider à faire encore mieux. D’ailleurs, saviez-vous que seulement 1% des utilisateurs de LinkedIn créent du contenu ? 99% des autres sont passifs. Où avez-vous envie de vous situer ?

Voici quelques chiffres pour comprendre à quel point l’image renvoyée par l’entreprise peut avoir un impact sur les choix des candidats et salariés :

  • 33% des candidats français déclarent qu’ils refuseraient catégoriquement un emploi dans une société ayant une mauvaise réputation
  • 14% seulement des salariés français se sentent alignés avec les messages de leur entreprise au quotidien
  • 72% des spécialistes du recrutement dans le monde admettent que la marque employeur a un impact significatif sur leur activité

Toujours pas convaincu par la puissance de la création de contenu à votre échelle ? Voyons quelques raisons supplémentaires de vous y mettre activement (en plus de celle qui parait évidente, recruter) :

  • Vous différencier des autres recruteurs
  • Partager de la valeur
  • Vous positionner comme expert dans un domaine spécifique
  • Valoriser la marque employeur
  • Démystifier le métier de recruteur
  • Conseiller et prendre soin des candidats
  • Prendre le contrepied d’une communication aseptisée et trop corporate

Par où commencer ?

La théorie c’est bien beau mais, je le sais, ce qui vous intéresse c’est la mise en pratique, le passage à l’action. Et vous avez raison car l’action bat l’inaction. Toujours. Aussi, je vais m’efforcer de vous partager des pistes activables rapidement dans votre quotidien de recruteur pour créer du contenu.

Avant de vous lancer dans la phase de création pure, je vous invite à vous poser ces questions :

Quelles limites ?

Si vous êtes recruteur en entreprise (par opposition au recruteur freelance), vous êtes très probablement assujetti à des règles spécifiques de communication. Soit, votre entreprise, à travers son département marketing / communication, dispose d’une charte de publication sur les réseaux sociaux ou d’un guide de communication; soit le sujet n’a pas été formellement délimité et auquel cas, je ne peux que vous encourager à solliciter la personne responsable pour vous assurer de ce que vous avez le droit de dire (ou pas) et de comment le dire.

L’idée est de sécuriser vos prises de parole, et de ne pas faire d’impair. Vous pouvez vouloir communiquer sans langue de bois (bravo !) mais respecter les règles établies par votre entreprise est un must-learn à ne pas négliger. Vous devez connaître les règles du jeu avant de rentrer dans la partie.

Quel objectif ?

Est-ce vous voulez recruter, promouvoir la marque employeur, raconter des histoires, partager vos valeurs, montrer l’envers du décor, parler de votre quotidien, donner des conseils aux candidats ? Que voulez-vous faire concrètement ? Allez-vous communiquer seul et en votre nom ou relayer / étoffer le contenu de votre entreprise ? Vous pouvez également réfléchir à la possibilité de co-construire du contenu avec des membres de votre équipe.

Quelle cible ?

En marketing on parle de persona et par extension, appliqué à l’univers du recrutement, de candidat persona. Cela revient à définir très précisément le profil de votre candidat idéal. L’objectif est bien d’attirer les bons candidats, ceux qui matchent avec l’entreprise, et pas tous les candidats. Vous devez savoir ce qui les intéresse, comment ils cherchent l’information, le type de contenu qu’ils consultent.

Quels formats ?

Il y a autant de formats disponibles en interne et en externe, des plus traditionnels en passant par les plus originaux. Passons les en revue rapidement :

  • Articles de blog
  • Newsletter
  • Podcast
  • Carrousel
  • Post écrits réseaux sociaux
  • Vidéo
  • Story
  • Document PDF

Le format dépend aussi de la destination du contenu. On ne publie pas de la même manière un post écrit sur LinkedIn que sur un blog interne d’entreprise par exemple.

Quel sujets ?

Les possibilités sont infinies ! A mon sens, le plus important est de réfléchir à ce qui peut intéresser votre cible (votre audience). Par exemple, si vous vous adressez en priorité aux développeurs informatiques, les sujets abordés seront différents de ceux que vous mettriez en avant si votre cible était un public de recruteurs.

Pour vous aider à y voir plus clair, essayez de répondre à ces 2 questions :

  • Quelle problématique rencontre votre cible ?
  • Comment pourriez-vous l’aider à travers vos contenus ?

Se lancer concrètement

Vous avez votre objectif, votre cible, et une idée assez précise des thématiques que vous souhaitez aborder. Comment passer à l’action ?

Apprenez à vous connaître et testez-vous

Avant d’essayer d’écrire des articles de blog ou de faire des vidéos, comment allez-vous savoir le format sur lequel vous serez à l’aise ? Mon conseil est le suivant : testez (dans la mesure du possible) chaque format, du moins, chaque format vers lequel vous auriez envie d’aller. Créez un post écrit, une vidéo, un carrousel, un article de blog … Cela vous permettra de savoir si vous êtes vraiment à l’aise, ou non, et le temps que la création de ce genre de contenu vous prendra.

Mettez en place une routine

Vous ne pourrez  pas être inspiré tous les jours à heure fixe. C’est impossible. Pour bien écrire, il faut écrire régulièrement, encore et encore. Pour être à l’aise à l’oral, il faut prendre l’habitude d’échanger, de partager son point de vue, de faire passer ses idées en public. Selon le format et les outils choisis, je vous recommande de le faire tous les jours, et d’instaurer de nouvelles habitudes dans votre quotidien de recruteur.

Lancez-vous et analysez vos actions

Le plus dur n’est pas de créer du contenu, c’est de le partager, de prendre le risque de s’exposer aux autres. Mais si vous ne prenez pas de risque, savez-vous ce qu’il risque de se passer ? Absolument rien ! Peu importe si votre publication ne fasse pas un carton ou un flop, l’essentiel c’est de savoir si vous avez atteint votre objectif. Si votre but était d’aider des candidats à bien candidater et que l’un d’eux vous dit que ce que vous avez partagé lui a servi, vous avez gagné. Les likes, les partages, l'effervescence autour de ça, c’est du plus.

Quelques outils pour bien s’organiser

Vous l’aurez compris, pour être efficace et pertinente mais surtout régulière dans le temps, la création de contenu ne s’improvise pas. C’est pourquoi je voulais absolument vous proposer d’aborder la partie « organisation » avec des outils / méthodes pour bien structurer votre production de contenu et ne pas vous éparpiller.

Outil 1 : La ligne éditoriale

La ligne éditoriale vous servira de fil rouge. Vous allez définir, en + de la partie objectif / cible, le ton que vous allez employer (informatif, familier, grand public), la fréquence de vos publications (1, 2, 3 fois / semaine), le type de publication et le format associé (texte, vidéo, gif, sondage, etc.) ainsi que les supports de publication (mail, interne / externe, réseau social, etc.).

Votre objectif sera de coller le plus possible à cette ligne éditoriale pour être en capacité de dire si vos prises de parole fonctionnent ou pas.

Outil 2 : Le calendrier de publication

Le fait d’établir un calendrier de publication vous permet de planifier à l’avance votre contenu. Ainsi vous allez noter dans votre calendrier l’ensemble de vos prises de parole, telles que vous les imaginez. Vous aurez une idée beaucoup plus précise du volume de contenu, et de la cohérence à avoir au niveau des publications. Inutile de poster tous les jours pendant 1 semaine et de laisser un blanc pendant 3 semaines. La régularité est la clé.

Le petit plus du calendrier est qu'il est modulable. Rien de vous empêche de remettre à plus tard une publication parce qu'entre-temps vous avez eu une meilleure idée ou parce qu'un sujet fait l'actualité et vous oblige à en parler.

Outil 3 : Le batching

Créer des posts / articles / vidéos / podcasts est chronophage. Le batching est une technique de productivité qui sert à organiser vos tâches par lot et à les réaliser d’un seul coup. Vous gagnez en efficacité car vous ne faites pas du multitâches, vous êtes focus et concentré sur une seule et même activité. Je vous conseille de vous réserver des blocs de temps pour pouvoir créer votre contenu.

Outils bonus : Applications "productivité"

Il existe différentes sortes d'applications qui peuvent vous servir pour définir votre ligne éditoriale, organiser votre calendrier de publication, créer vos visuels, noter vos sujets d'inspiration, programmer la publication de vos contenus sur les réseaux sociaux. Je ne vais pas détailler tous les outils existants sur le marché parce que ça serait sans fin, je vous ai préparé une sélection.

  • Créer son calendrier de publication : Click-up, Notion, Trello
  • Créer des visuels : Canva, Easil, Crello
  • Programmer des publications sur les réseaux sociaux : Buffer, Hootsuit, Creator Studio
  • Noter des sujets inspirations : Avoir un carnet sur soi à disposition, papier ou sur le téléphone (Evernote par exemple)

C'est déjà la fin de cet article et j'ai été ravie de vous parler de création de contenus. Pour résumer, cette activité est à la portée de tous et vous le faites déjà sans en avoir conscience. N’oubliez pas que vous pouvez rendre cette activité encore plus utile et efficace avec quelques ajustements. Le plus important ? Savoir pourquoi vous le faites, à qui vous vous adressez, si vous êtes raccord avec votre entreprise, et avoir le bon message pour la bonne audience. C’est une activité chronophage qui demande du soin et de la régularité pour porter ses fruits. Si vous avez envie d’essayer de faire + qu’un simple partage de post sur LinkedIn, lancez-vous, testez, voyez ce qui fonctionne et recadrez pour obtenir de meilleurs résultats. Cela prend du temps quoi qu’il arrive. N'hésitez pas à vous inspirer de recruteurs dont les contenus vous plaisent, et trouvez votre propre style.

On se retrouve très bientôt pour de prochaines aventures !

Crédits

Photo par Christin Hume sur Unsplash

Ne manquez rien !

Chaque mois, recevez un récap des derniers articles publiés directement dans votre boîte mail. 

Icône enveloppe ouverte
À propos de l'auteur·e
Bérangère
Linkedin

Happy Recruteuse en CDI et Happy Content Manager en Freelance. Je baigne dans l’univers du recrutement depuis 10 ans et je partage mes conseils et astuces sur mon blog et sur mon compte Instagram. Quand je ne crée pas de contenus pour les réseaux sociaux, j’aide les indépendants à booster leur Personal Branding. Passion recrutement & freelancing (sans oublier les licornes et les paillettes) !