Évènements RH et métaverse au cœur du recrutement

Image du client interviewé
Image principale article

Sommaire

La rubrique Quotidien RH a pour mission de faire rayonner le monde du recrutement en interviewant des expert·es sur des sujets précis et passionnants ! 🔥

Les Ressources Humaines évoluent vite, l’ascension fulgurante du digital n’est plus un secret pour personne et l’expérience candidat doit être au cœur de toutes vos préoccupations. C’est pourquoi nous mettons aujourd’hui l’accent sur :

👉 l’importance des événements RH sur la marque employeur et comment l’entreprise Excelsior réussit à créer de vrais temps forts,

👉 et sur le metaverse comme levier RH pour attirer vos talents et fidéliser vos équipes.

Merci à Stéphane Boukris, président d’Excelsior de m’avoir accordé de son temps pour répondre à toutes mes questions. Un esprit visionnaire, enthousiasmé par le monde des RH et des enjeux du digital sur elles aujourd’hui. 🙏

Vous pouvez aussi retrouver les autres sujets juste ici👇 :

- le recrutement des personnes TH,
- le recrutement sans CV,
- la transparence durant l’entretien d’embauche,
- le recrutement des profils rares, les talents dans l’IT,
- le secret d’une bonne marque employeur : la transparence,

Peux-tu me parler de toi, de ton parcours d’entrepreneur ? Et de la création d’Excelsior ?

Je m’appelle Stéphane Boukris et je suis le président d'Excelsior. Une boîte magnifique fondée en 2019 qui propose la prestation de services dans le numérique, basée sur trois métiers :

🔎 La recherche de talents dans le secteur du digital

🎉 La création d’événements RH (recrutement, collaborateurs internes…) ou sales (prospection, fidélisation…)

🤖 Le Web3, spécifiquement lié à implanter différentes entreprises dans le metaverse

Une armée de 100 super soldats qui agissent au quotidien pour accompagner les grands groupes dans leur transformation digitale. 🚀

Je suis de ceux qu’on appelle “un repeat entrepreneur” car je n'en suis pas à ma première aventure. J'ai monté plusieurs entreprises depuis une quinzaine d'années spécialisées dans la tech et l'entertainment ; avec parfois du succès, parfois moins 😉.

Pour donner un exemple, j'ai vendu une de mes boîtes, Ametix, aussi axée sur la digitalisation des métiers RH pour le groupe La Poste. Et comme les bateaux n'ont pas été conçus pour rester au port, j'ai décidé de monter Excelsior.

Je suis convaincu que le digital, malgré la pandémie, malgré les crises, est toujours en croissance voir en hypercroissance. On ne se positionne pas comme des chercheurs d'or, on est plutôt des vendeurs de pelles, c’est-à-dire qu’on aide les gens à aller chercher ce dont ils ont besoin dans le digital. Il s’agit du nouvel eldorado, il y a énormément de demandes et on est là pour accompagner du mieux qu'on peut la transformation numérique de notre monde. 🔥

Quels sont les challenges qui reviennent le plus souvent pour vos clients ? Et comment Excelsior permet d’y répondre ?

💬 “J'avais un ancien associé qui disait qu'on était des "faiseurs de destin", on a une énorme responsabilité autant pour les talents que pour les entreprises […]”

C'est très varié car on a différents types de clients ! Sur la partie recrutement et prestations de services, on manque de talents du numérique, même pendant la crise, même avec tout ce qu'il se passe, on manque de développeurs, on manque d'UX et surtout, on manque de bons éléments. C'est pour ça qu'on existe, car on a une capacité à dénicher ces talents qui sont pénuriques et sous tension. 🔍

Au sein d’Excelsior, on a des personnes qui ont une dizaine d’années d'expérience, ils savent où chercher ces talents. On a aussi un vivier de candidats qui est issu de notre expérience, qui est composé de personnes qu'on connaît.

Il faut savoir que les bons profils restent en mission en moyenne deux à trois ans et à la fin ils nous rappellent en disant : 🗣 "Tu m'avais trouvé mon job, c'était une belle expérience mais maintenant j'ai besoin de voir autre chose. Est-ce que tu peux m'aider à trouver un nouveau challenge ?". Notre rôle réside aussi dans l’accompagnement des candidats. D’ailleurs, la fidélisation de nos talents est un de nos leviers qui ne peut pas s’acheter, puisque c'est l’essence même de notre force, de la construction de notre expérience et des relations dans lesquelles on s'est investi. ❤️

Que ce soit les profils ou les clients, on nous achète nous avant tout. Après, à nous de délivrer le travail le plus qualitatif pour eux. C'est cette confiance qui a de la valeur, plus que d'envoyer un e-mail bateau à un profil 🛥. J'avais un ancien associé qui disait qu'on était des "faiseurs de destin", on a une énorme responsabilité autant pour les talents que pour les entreprises, et c'est comme ça qu'on voit les choses. 💪

Enfin, on a aussi plusieurs techniques de Growth Hacking qui sont mises en place. Le plus difficile, c'est de dénicher les talents qu'on appelle "les invisibles", ce sont ceux qui ne sont plus sur LinkedIn, ni sur d’autres plateformes. Ils sont sursollicités par les cabinets, alors à nous de trouver une proposition de valeur intéressante sans les harceler.

coryotte-bip-bip-courrir
Quand tu essayes de communiquer avec un talent sur LinkedIn, par e-mail, par téléphone, sur son Instagram…

Attirer et fidéliser par les événements RH

Quelle est votre vision des événements RH ?

💬 ”Il faut se creuser les méninges et faire preuve de créativité pour laisser place à une vraie expérience candidat.”

Dans une vie précédente, j'avais créé un concours du meilleur développeur de France, le plus gros hackathon d'Europe avec 1000 participants pour le groupe La Poste, et ça a été un énorme succès 🔥 ! Il y a eu un fort engouement car tout le monde voulait se tester et connaître son niveau, c'était un bon moyen de fédérer et d'attirer des talents. 🧲

Chez Excelsior, on organise beaucoup de hackathons, de conférences ou encore des avant-premières... J’ai remarqué que la technique du job dating ça ne marche plus (ou moins bien). Les bons candidats, ça ne les intéresse plus, ça manque d’authenticité.

Par contre, si tu créais des temps forts, des moments de vie "outside the box" qui les marqueraient, là, tu créais une émulsion.

Finalement, le recrutement et la prestation de services, c’est un secteur très bouché. Pour donner un ordre d’idée, on est plus de 20 000 en France ! Et si vous faites la même chose que tout le monde, vous obtiendrez forcément les mêmes résultats que tout le monde, c'est-à-dire, pas grand-chose.

💡 C'est Albert Einstein qui disait : "La folie, c'est de faire toujours la même chose et de s'attendre à un résultat différent.”

En revanche, si vous proposez un marathon en présence des acteurs de Game of Thrones, ça c'est fou. On organise des entretiens dans la Tour de la Terreur à Disneyland Paris 🧟‍♀️, c’est disruptif, sympa et innovant !

⚠️ Après attention, ça ne fonctionne pas à tous les coups et ce sont des budgets.

Mais je salue l'audace de nos clients de vouloir sortir des sentiers battus.

D’ailleurs, on prépare un énorme projet pour une licorne française, et ils se sont demandé si le cash prize avait de la valeur pour les talents. Alors oui, faire gagner 10 000 euros 💸 ça a forcément de la valeur, mais il y a des choses qui en ont encore plus, ce que l’argent ne peut pas acheter. Une rencontre avec le PDG par exemple, ou avec des géants de la robotique. Il faut se creuser les méninges et faire preuve de créativité pour laisser place à une vraie expérience candidat.

💬 “Si vous faites la même chose que tout le monde, vous obtiendrez forcément les mêmes résultats que tout le monde, c'est-à-dire, pas grand-chose.”

Vous avez créé un concept innovant pour l’entreprise Slack, en quoi consistait-il ?

💬 “Il n’y a pas de contrainte, c’est un dîner sans caméras dans un lieu chaleureux loin des plateaux austères de La Défense.”

L’entreprise Slack avait besoin de rencontrer des dirigeants IOT français, des CTO (Chief Technical Officer) ou encore des CDO (Chief Data Officer). L’origine de cette demande est arrivée peu avant le premier confinement. Alors créer et maintenir un événement durant ce contexte, ça a été un véritable challenge pour l’équipe !

On a décidé d’organiser un dîner de chef tous les mois avec des invités exceptionnels pour que Slack puisse s’évangéliser auprès de leurs cibles, de conquérir et fidéliser de potentiels partenaires. Pour faire face à cette crise, le dîner a été organisé à distance avec la livraison des repas à domicile pour tous les invités où le chef explique en visioconférence le menu.

Slack ne nous a pas dit : 🗣 “Je veux que vous organisiez des dîners.”, on a dû repousser nos limites, faire preuve de créativité et surtout s’adapter au contexte. C'est Darwin qui disait : "Les espèces qui survivent ne sont pas les espèces les plus fortes, ni les plus intelligentes, mais celles qui s'adaptent le mieux aux changements."

Aujourd’hui on continue ces dîners mais en physique dans nos locaux ! La création du lieu a été pensée pour que les gens se sentent comme chez eux. Le bar est une réplique de celui de Gunther dans Friends et on a aussi deux autres univers : Marvel et Retour Vers le Futur. 😎

On voulait absolument éviter un format anxiogène, ce n’est pas un speed dating où on attend quelque chose de toi. Il n’y a pas de contrainte, c’est un dîner sans caméras dans un lieu chaleureux loin des plateaux austères de La Défense. L’esprit c’est vraiment d’être sérieux, sans se prendre au sérieux. 😉

réplique-bar-Friends-Excelsior
La réplique du bar de Gunther dans Friends chez Excelsior

Secteur RH et metaverse

Pourquoi le métaverse est un levier RH aujourd’hui ?

💬 “Je ne dis pas qu’être présent dans le métaverse est obligatoire mais je dis que c’est mieux […]”

Le metaverse* en termes de RH, c'est incroyable parce que tu fais passer des entretiens à des avatars et tous les sujets autour de la discrimination sont quasiment inexistants. Tu juges la personne sur ce qu'elle t'écrit ou sur ce qu'elle te dit mais pas sur son physique et tu la laisses être la personne qu’elle veut.

Niveau marque employeur, en étant dans le metaverse, tu envoies un message positif car tu te positionnes en étant en phase avec les enjeux numériques. L'expérience est bien meilleure que sur Zoom, imagine passer un entretien dans une room spatiale en 3D, c’est fou non ? 🚀

Après, je ne dis pas qu’être présent dans le métaverse est obligatoire mais je dis que c’est mieux si tu recrutes des profils tech par exemple. Comme je ne dis pas qu’être actif sur les réseaux sociaux est indispensable mais c’est mieux aussi. Selon moi, tu ne peux pas te priver de l'endroit où sont tes clients et tes talents.

Le champ des actions dans le métaverse n’est pas infini aujourd’hui, on en est qu’au balbutiement. Pourtant, c’est un vrai sujet pour les RH car il y a déjà beaucoup de possibilités.

👉 Faire passer des entretiens,

👉 organiser des débuts de hackatons,

👉 fédérer des équipes,

👉 comprendre les enjeux d’une entreprise…

💡”Un métavers est un monde virtuel. Le terme est régulièrement utilisé pour décrire une version future d'Internet où des espaces virtuels, persistants et partagés sont accessibles via interaction 3D1 ou 2D en visioconférence.

Une autre définition conçoit le métavers comme l'ensemble des mondes virtuels connectés à Internet, lesquels sont perçus en réalité augmentée.” Wikipedia

Et pour finir...

Comment vois-tu l’avenir du recrutement ?

💬 “C’est important d’avoir quelqu’un qui valorise et qui défend les profils.”

Je pense qu'on aura une approche bicéphale, c'est-à-dire que oui, tout se digitalise de plus en plus, mais quoi qu’il advienne il y aura de l’Humain pour comprendre les choses que le digital ne peut pas comprendre.

Si je prends un marché qui se rapproche le plus de celui du recrutement, c'est le marché du dating. On a l’impression que les applications de rencontres sont les seules sur ce marché pourtant, il y a énormément d’agences matrimoniales car la plupart des personnes veulent de l’Humain derrière.

C’est important d’avoir quelqu’un qui valorise et qui défend les profils. Par exemple, pour avoir recruté des centaines de développeurs, rares sont ceux qui ont la fibre commerciale (en même temps, ce n’est pas ce qu’on leur demande), négocier des salaires c’est compliqué, transmettre ses valeurs, c’est compliqué.

Pour moi il y a de la place pour les deux car les deux sont complémentaires pour des approches différentes.

Je suis de retour pour remercier à nouveau Stéphane d’avoir mis en lumière l’importance des événements RH pour créer des liens solides avec ses talents ainsi qu’avec ses équipes, et de repousser les limites de la créativité pour apporter une expérience candidat toujours plus forte 🔥 !

En espérant que vous ayez autant appris que moi,

Je vous dis à bientôt pour de prochains Quotidien RH. ⚡️

Crédits
Ne manquez rien !

Chaque mois, recevez un récap des derniers articles publiés directement dans votre boîte mail. 

Icône enveloppe ouverte
À propos de l'auteur·e
Maëlle
Linkedin

Chargée de communication chez Taleez. Je vous informe des dernières nouveautés de notre outil tout en rédigeant du contenu RH ; pas mal non ? 😎