Entretien d'embauche : les questions à poser pour recruter en interne

Image du client interviewé
Image principale article

Sommaire

Lorsque l'on pense recrutement, on se voit tout de suite en train de chercher de nouveaux profils sur LinkedIn, de diffuser des offres d'emploi... bref on pense recrutement externe. Mais peut-être que votre futur talent travaille déjà chez vous ?

Le recrutement interne : en quoi ça consiste ?

Recruter en interne signifie que l'on recherche un candidat potentiel parmi les employés de son entreprise. Il arrive fréquemment que de nouvelles compétences soient acquises au cours d'une carrière et que les personnes souhaitent les mettre en pratique au sein d'une nouvelle profession.

Utilisé dans seulement 5% des recrutements de 2019, ce type de recrutement présente pourtant des atouts non-négligeables pour vos performances RH.

Les avantages de recruter en interne :

  • Réduction des coûts du recrutement
    Inutile de lancer des campagnes de diffusion sur les jobboards, ni de déployer un budget sourcing conséquent ; vos talents sont déjà présents. Il ne vous reste plus qu'à partager votre annonce en interne et à en parler à vos collaborateurs.

  • Gain de temps
    Vous économisez de précieuses heures sur vos méthodes de sourcing de talents ainsi que sur leur onboarding. Vos candidats connaissent déjà l'entreprise, sa culture, ses processus...

  • Capital humain valorisé
    Qu'il s'agisse d'une promotion ou d'une réorientation professionnelle, le recruteur met en avant le potentiel des employés de l'entreprise.

  • Diminution des risques de "mauvaise embauche"
    Les candidats internes connaissent mieux l'environnement de travail, les missions et les enjeux que des profils externes. 

  • Renforcement de la marque employeur
    Ce type de recrutement montre que vous offrez des évolutions de carrière. Des opportunités qui peuvent motiver vos équipes à être plus efficaces et impliquées.

Malgré ces avantages, vous devez anticiper quelques obstacles potentiels. Rassurez-vous, ceux-ci peuvent être contournés si vous mettez vos candidats dans de bonnes dispositions.

Homme heureux au téléphone
Ce sourire ne peut signifier qu'une chose, son recrutement interne a été validé !

Les freins potentiels au recrutement interne :

  • Formation professionnelle
    Il est possible de devoir former le nouveau profil pour acquérir les compétences intrinsèques au poste. Dans ce cas, vous devez vous assurer que le coût en formation ne soit pas supérieur à un recrutement externe.
  • Mobilité interne : 
    Qu'il s'agisse d'un changement géographique, d'un niveau hiérarchique supérieur, de responsabilités supplémentaires (...) la mobilité interne peut effrayer les employés. Soyez pédagogue et apportez les réponses à leurs questions.
    NB : si vos talents postulent c'est qu'ils ont généralement anticipé ces questions.
  • Remplacer l'employé mobilisé
    Il ne faut pas oublier que le candidat interne qui est muté doit avoir un remplaçant. Il faut donc bien sélectionner les profils.
  • Mauvaise perception du recrutement
    Suite à cette embauche, un sentiment de jalousie ou d'incompréhension peut naître chez les candidats refusés. Pour éviter ça, soyez le plus transparent possible dans votre recrutement : rendez votre annonce publique, prévenez en amont les managers des candidats concernés...
4 modèles d'email de refus bienveillants
Pour décliner une candidature poliment

On l'a vu, recruter un candidat en interne présente de nombreux avantages : réduction des coûts de recrutement, embauche plus rapide, renforcement du sentiment d'appartenance et de la marque employeur... Mais malgré tous ces bénéfices, vous ne pouvez pas vous dispenser d'évaluer les compétences des candidats.

En plus de ces besoins techniques liées au métier, voici les questions que vous devriez poser lors d'un entretien d'embauche en interne. 

Préparer un entretien d'embauche interne efficace

Comme pour tout entretien, vous devez préparer le terrain avant de recevoir vos candidats. Voici quelques conseils pour préparer correctement un entretien d'embauche en interne.

  • Informez-vous sur vos candidats en amont
    Vous disposez déjà de leur CV et lettre de motivation ; allez plus loin en échangeant avec leurs managers. Ils pourront vous donner des retours personnalisés sur chacun en fonction de leur attitude et de leurs compétences.
  • Rédigez une série de questions adaptées au profil recherche
    Une bonne conduite d'entretien nécessite un cadre. En ayant une "fiche de route" avec des questions précises et réfléchies, vous gagnerez du temps et ne perdrez pas vos candidats avec des digressions.
  • Évaluez attentivement les hard et soft skills
    La première erreur serait de considérer que vos employés possèdent toutes les compétences requises pour le poste. Faites-leur passer un questionnaire de compétences ou une épreuve comme pour tout candidat externe. Une fois cette vérification faite, vous pourrez creuser les soft skills de vos candidats.
  • Soignez votre expérience candidat
    Le suivi des candidats est une étape cruciale de tout recrutement, encore plus lorsqu'il se passe en interne. Quel que soit le résultat des entretiens, vous devez accompagner vos candidats et atténuer les potentielles frustrations. Par exemple, proposez un échange de quelques minutes autour d'un café pour débriefer de la situation.

Quelles sont les questions à poser en entretien d'embauche interne ?

Étant donné que vous interrogez des employés de l'entreprise, vous avez déjà des données sur leurs compétences techniques, leur parcours et expérience professionnelle. Vous disposez donc de plus de temps pour les découvrir réellement. En conséquence, axez davantage votre entretien sur leur motivation, leurs capacités d'adaptation et d'intégration.

femmes sourires reunion entretien recrutement
En posant les bonnes questions, vous sécurisez vos candidats et la qualité de votre recrutement interne

Comment jauger la motivation d'un candidat ?

Généralement, la mobilité interne s'accompagne d'une volonté d'avoir plus de responsabilité ou de changer d'environnement. Voici une liste de questions qui vous aidera : 

  • Pourquoi êtes-vous intéressé par ce nouveau poste au sein de notre entreprise ?
  • Que changeriez-vous dans notre entreprise, nos pôles d'activité pour améliorer le quotidien ?
  • Qu'est-ce qui vous plaît / vous déplaît dans votre position actuelle ?
  • Quelle est votre partie préférée d'une journée type à votre poste ?
  • Où est-ce que vous vous voyez dans 1/3/5 ans ?

Comment évaluer la capacité d'intégration de vos talents ?

L'onboarding est un des facteurs décisifs d'une embauche réussie. Avant de valider telle ou telle candidature, vous devez connaître les facultés de collaboration et d'intégration de vos talents.

  • Quels étaient les membres de votre équipe ? Pouvez-vous me décrire les postes de chacun, vos objectifs, l'ambiance générale ?
  • Vous sentez-vous bien intégrés dans cette équipe ? Comment l'expliqueriez-vous ?
  • Quels ont été les différents facteurs clés du succès de vos projets ?
  • Avez-vous déjà collaboré avec d'autres pôles de l'entreprise ? Si oui lesquels ?
  • Comment est-ce que vous pensez que vos collaborateurs vous perçoivent ?
  • Avez-vous déjà été confronté à une crise au sein de votre groupe de projet ? Comment avez-vous ou pourriez-vous régler une telle situation ?

Comment évaluer les performances de vos candidats internes ?

L'un des avantages stratégiques d'un recrutement interne est que vous disposez de tout l'historique professionnel de vos candidats au sein de l'entreprise. Très rapidement, vous pouvez consulter les travaux effectués et les performances réalisées, données à l'appui. Votre représentation des profils sera plus juste et mesurée !

  • Vous avez collaboré au projet [nom du projet] avec [nom des collaborateurs] d'après mes recherches. Pouvez-vous me parler de ce projet (déroulé, freins éventuels, facteur de succès...) ?
  • Comment évalueriez-vous vos performances tout seul et en équipe ?
  • Quel a été le plus gros défi que vous avez dû relever au sein de [nom de l'entreprise] ? Pouvez-vous me résumer les acquis de cette expérience ?
  • Quels sont les domaines que vous avez maîtrisés au cours de votre parcours ? Quels sont ceux où vous pourriez encore progresser ?

Conclusion : les recrutements internes ont des entretiens d'embauche plus délicats

Embaucher un employé en interne pour un autre poste n'est pas toujours aisé. Le recruteur peut bien connaître les candidat mais ne pas savoir comment évaluer ce profil particulier.

Les questions à préparer en amont doivent être judicieusement choisies afin de cerner rapidement la motivation, le potentiel et les attitudes professionnelles du candidat. En cas de refus de sa candidature, ce dernier peut se sentir lésé et vous pouvez vous retrouver à chercher deux profils au lieu d'un seul.

Grâce à notre série de conseils et de questions, vous pourrez conduire un entretien d'embauche en interne efficace et en toute transparence.

Pour éviter des situations embarrassantes (favoritisme présumé), vous devez créer une expérience candidat optimale et personnalisée, assurer un véritable suivi des candidatures et établir une relation humaine entre vous et vos talents. Des fonctions que vous pouvez mettre en place dans votre ATS qu'il s'agisse de candidatures externes ou internes.
Vous aurez ainsi une vision précise sur le parcours de vos différents candidats et saurez à quel moment les contacter, les interviewer ou les relancer.

Besoin de structurer le suivi de vos candidatures ?

decoration decoration

Inutile de stresser pour vos prochaines conduites d'entretien, ces questions vous aideront à recruter sereinement.

Crédits

Photo 1 par Christina  sur Unsplash
Photo 2 par Bruce mars sur Unsplash
Photo 3 par Christina sur Unsplash

À propos de l'auteur
Julien

Content manager chez Taleez. J'écris des billets sur le recrutement, la vie d'entreprise et les actualités de Taleez !